La constitution espagnole de 1978

lundi, 16 de février de 2015

L’aube de l’ère post-franquiste fut marquée d’une volonté de transition démocratique, à travers l’élaboration d’une nouvelle constitution, qui sera d’abord signée par le roi Juan Carlos puis soumise au référendum. Cette constitution est originale dans l’organisation territoriale qu’elle instaure : les communautés autonomes, suivant une distribution décentralisée du pouvoir politique. Ces communautés peuvent être de deux types. D’une part, il y a les « nationalités », un statut qui reconnaît l’autonomie historique de certains territoires espagnols (la Catalogne, le Pays Basque et Galice). D’autre part, il y a les régions autonomes, créées selon des procédures définies par cette constitution (17 régions jusqu’à présent ont acquis ce statut).

Publicado en Espagne, Politique por locationP

Laissez un message:

Merci de votre participation.