Les Lumières en Espagne

mardi, 28 de avril de 2015

L’Espagne a aussi connu le mouvement intellectuel des Lumières, même s’il est plutôt connu par ses auteurs français et allemands.

Sur le plan politique, ce mouvement se traduit par une élite voulant régner en despotes éclairés : après la défaite contre l’Italie en 1720, l’ambition colonisatrice des dirigeants espagnols se calma à travers la dynastie des Bourbons. Ils entreprirent une laïcisation des institutions et la suppression de l’Inquisition. L’Espagne soutenu les Américains lors de leur guerre d’indépendance. Le mouvement artistique des illustrados accable l’Église catholique et lui opposent la quête du bonheur par les hommes à l’aide de leur raison.

Dans les mouvements religieux, les Jésuites propagent les savoirs sans différenciation de classe sociale, en opposition avec l’Église. Au cours du XVIIIème siècle, des cercles de penseurs se forment, dont le plus important à Madrid. C’est dans ces lieux que naissent les idées des futures académies royales.

Publicado en Culture, Espagne, Politique por locationP

Les musulmans catholiques d’Espagne

lundi, 20 de avril de 2015

La région de Valence fut fort marquée par une culture arabo-chrétienne, fruit de la conversion forcée au catholicisme par les Rois conquérants. Cette conversion autorisait les arabes à conserver leurs droits sur le sol espagnol et leurs coutumes.

La reconquête espagnole se termina à Grenade par des accords de cohabitation entre chrétiens et musulmans. Cependant, les archevêques et rois qui suivirent entamèrent une campagne de conversion des musulmans. Ils se révoltèrent mais durent se rendre sous une violente répression. En conséquence, les rois catholiques décrétèrent l’expulsion de tous les musulmans de plus de 14 ans. Devant la consternation des musulmans pacifiques, cette décision fut réduite à l’obligation de la conversion. Le XVIème siècle connu de nombreux épisodes de révoltes, d’expulsions et de conversions forcées. Les convertis conservaient souvent leur foi musulmane mais la cachaient.

La minorité d’arabes chrétiens qu’on appelle les Morisques fut donc chassée. Le territoire espagnole compte pourtant encore beaucoup de traces de leur culture.

Publicado en Culture, Espagne, Politique por locationP

La constitution espagnole de 1978

lundi, 16 de février de 2015

L’aube de l’ère post-franquiste fut marquée d’une volonté de transition démocratique, à travers l’élaboration d’une nouvelle constitution, qui sera d’abord signée par le roi Juan Carlos puis soumise au référendum. Cette constitution est originale dans l’organisation territoriale qu’elle instaure : les communautés autonomes, suivant une distribution décentralisée du pouvoir politique. Ces communautés peuvent être de deux types. D’une part, il y a les « nationalités », un statut qui reconnaît l’autonomie historique de certains territoires espagnols (la Catalogne, le Pays Basque et Galice). D’autre part, il y a les régions autonomes, créées selon des procédures définies par cette constitution (17 régions jusqu’à présent ont acquis ce statut).

Publicado en Espagne, Politique por locationP