Villa en vente

lundi, 22 de mai de 2017

Publicado en Espagne por locationP

La Sangria

mardi, 09 de juin de 2015

La Sangria est une des boissons alcoolisées provenant d’Espagne les plus connues. Elle se compose de vin rouge dans lequel ont macéré des fruits, le tout agrémenté de certaines épices et de sucre.

Son nom viendrait de sa couleur proche de celle du sang.

Il est conseillé de la boire avant que les fruits ne fermentent, c’est-à-dire dans les deux heures qui suivent sa préparation. Elle peut être améliorée avec un alcool (vin de liqueur comme du porto, vodka, rhum,…) et de l’eau gazeuse.

A peu près tous les fruits peuvent être utilisés, ce qui donne lieu à de nombreuses variantes. Dans les épices, on utilise généralement de la vanille et de la cannelle.

L’Espagne connaît de nombreux autres mélanges à base de vin. On trouvera aussi des Sangrias à base de vin blanc ou rosé.

Publicado en Culture, Détente, Espagne, Gastronomie, Loisirs por locationP

Les Lumières en Espagne

mardi, 28 de avril de 2015

L’Espagne a aussi connu le mouvement intellectuel des Lumières, même s’il est plutôt connu par ses auteurs français et allemands.

Sur le plan politique, ce mouvement se traduit par une élite voulant régner en despotes éclairés : après la défaite contre l’Italie en 1720, l’ambition colonisatrice des dirigeants espagnols se calma à travers la dynastie des Bourbons. Ils entreprirent une laïcisation des institutions et la suppression de l’Inquisition. L’Espagne soutenu les Américains lors de leur guerre d’indépendance. Le mouvement artistique des illustrados accable l’Église catholique et lui opposent la quête du bonheur par les hommes à l’aide de leur raison.

Dans les mouvements religieux, les Jésuites propagent les savoirs sans différenciation de classe sociale, en opposition avec l’Église. Au cours du XVIIIème siècle, des cercles de penseurs se forment, dont le plus important à Madrid. C’est dans ces lieux que naissent les idées des futures académies royales.

Publicado en Culture, Espagne, Politique por locationP

Les musulmans catholiques d’Espagne

lundi, 20 de avril de 2015

La région de Valence fut fort marquée par une culture arabo-chrétienne, fruit de la conversion forcée au catholicisme par les Rois conquérants. Cette conversion autorisait les arabes à conserver leurs droits sur le sol espagnol et leurs coutumes.

La reconquête espagnole se termina à Grenade par des accords de cohabitation entre chrétiens et musulmans. Cependant, les archevêques et rois qui suivirent entamèrent une campagne de conversion des musulmans. Ils se révoltèrent mais durent se rendre sous une violente répression. En conséquence, les rois catholiques décrétèrent l’expulsion de tous les musulmans de plus de 14 ans. Devant la consternation des musulmans pacifiques, cette décision fut réduite à l’obligation de la conversion. Le XVIème siècle connu de nombreux épisodes de révoltes, d’expulsions et de conversions forcées. Les convertis conservaient souvent leur foi musulmane mais la cachaient.

La minorité d’arabes chrétiens qu’on appelle les Morisques fut donc chassée. Le territoire espagnole compte pourtant encore beaucoup de traces de leur culture.

Publicado en Culture, Espagne, Politique por locationP

La tortilla

lundi, 13 de avril de 2015

Un plat espagnol a ne pas manquer est la tortilla de patatas (ou tortilla espagnole). Il s’agit d’une omelette à base de pommes de terre. Elle se consomme généralement en plat principale, accompagnée d’un peu de pain et/ou de salade. À l’extérieur vous les trouverez généralement bien cuites pour la conservation, mais les puristes la préfère baveuse.

Si les Espagnols connaissaient depuis des siècles des recettes d’omelettes au légume, il fallu attendre le XVIIème siècle pour voir naître ce plat devenu typique. Il s’agit d’un des premiers plats utilisant ce produit des Amériques, pour des raisons plus économiques que gustatives (les œufs étaient chers).

Pendant longtemps ce plat fut considéré comme un plat pauvre. La recette gagna en image quand on fit rissoler les patates avant de les ajouter à l’omelette.

Publicado en Détente, Espagne, Gastronomie por locationP

La fête des tomates !

dimanche, 05 de avril de 2015

Une fête assez atypique a lieu au mois d’août, dans une village de la province de Valence.

Lors d’une semaine de festivités dédiées au saint patron du village de Buñol (Saint Lluis Bertran), une grande bataille de tomates est organisée le mercredi. Cette fête s’appelle la Tomatina, et a reçut en 2002 le label de Fête d’intérêt touristique international.

Cette célébration trouverait ses débuts dans une bousculade ayant eu lieue en 1945 et renouvellée chaque année par les jeunes du village au grand dam des autorités. Ce n’est qu’à partir des années 70 que la municipalité y vu une opportunité pour stimuler le tourisme.

Cette grande bataille se joue les yeux masqués, avec des tas de tomates trop abimées pour être vendues déposées au sol par des camions (dont il faut se méfier!). Les participants écrasent des tomates dans leur main et s’aspergent au hasard.

Publicado en Culture, Détente, Espagne, Loisirs por locationP

Francisco de Zurbarán

lundi, 02 de mars de 2015

Célèbre peintre espagnol, Francisco de Zurbarán a vécu de 1598 à 1664. Il s’est illustré pendant un siècle très fertile pour la peinture espagnole. Contemporain de Vélasquez, né une année plus tard, le style de Zurbarán s’en distingue par son caractère mystique, empruntant les thèmes de la Contre-Réforme.

C’est à Séville qu’il commence son apprentissage et produira certaines œuvres à la demande d’ordre religieux, avec un ton très sombre.

Son style évolue en même temps qu’il déménage à Madrid, où il sera influencé par Vélasquez. Son style perdra de sa noirceur et ses œuvres seront moins dépouillée.

Il fut célèbre avant sa trentaine, et bien au-delà des frontières espagnoles, où l’on vante la simplicité de son style et la chaleur de ses œuvres.

Publicado en Espagne por locationP

Antoni Gaudí

lundi, 23 de février de 2015

Antoni Gaudí est un architecte catalan qui a marqué l’architecture de Barcelone. Né en 1852, il est décédé en 1926. Le patrimoine mondial de l’humanité reprend 7 de ses œuvres. Tous les aspects d’une construction étaient pour lui l’objet d’une attention particulière, aussi bien les questions de structure que la décoration. Associé à l’art nouveau tel qu’il s’est développé en Catalogne, son style se distingue par l’inspiration qu’il puise dans les formes naturelles et géomètriques, dans une ambition de synthèse des savoirs et savoir-faires modernes avec les techniques traditionnelles.
Un mécénat fructueux participa beaucoup à sa renommée. L’industriel Eusebi Güell le remarqua lors de l’exposition universelle de 1878 et lui commanda certaines de ses œuvres les plus célèbres.
Ce fut l’exposition universelle de 1888 qui marqua le début d’une célébrité internationale. Il est encore très étudié aujourd’hui.

Publicado en Culture, Espagne por locationP

La constitution espagnole de 1978

lundi, 16 de février de 2015

L’aube de l’ère post-franquiste fut marquée d’une volonté de transition démocratique, à travers l’élaboration d’une nouvelle constitution, qui sera d’abord signée par le roi Juan Carlos puis soumise au référendum. Cette constitution est originale dans l’organisation territoriale qu’elle instaure : les communautés autonomes, suivant une distribution décentralisée du pouvoir politique. Ces communautés peuvent être de deux types. D’une part, il y a les « nationalités », un statut qui reconnaît l’autonomie historique de certains territoires espagnols (la Catalogne, le Pays Basque et Galice). D’autre part, il y a les régions autonomes, créées selon des procédures définies par cette constitution (17 régions jusqu’à présent ont acquis ce statut).

Publicado en Espagne, Politique por locationP

L’aragonais

lundi, 09 de février de 2015

L’aragonais est une langue romaine parlée dans une partie de la région d’Aragon. Si toute la région la parlait au Moyen-Age, c’est aujourd’hui une langue parlée par un peu plus de 20 000 personnes. Elle reste une des langues régionales les plus parlées avec le catalan.
L’aragonais connut son extension maximale après la reconquête espagnole. En effet, cette reconquête se manifesta notamment par l’extension de l’empire d’Aragon vers le sud, les terres musulmanes. C’est à partir du XVème siècle que le castillan s’imposa parmi les classes dirigeantes et réduisit l’aragonais à la ruralité.
La période qui suivit la dictature de Franco connu une volonté de revitaliser et de sauvegarder les anciens dialectes du territoire espagnol, sans grand succès.

Publicado en Culture, Espagne, Géographie por locationP